Hey les amis,

Je suis en Croatie, ce soir c’est grand luxe, je dors dans une chambre d’hôte ! Bon j’ai pris l’eau toute la journée par 10 degrés et j’ai fait 85 km alors j’estime avoir le droit à un peu de confort ! =)

Mercredi 26 octobre  je suis allé à Venise, je dirais que la visite était obligatoire ! On dit de Venise que c’est la ville des amoureux et bien pas sa banlieue ; usines, camion dans tous les sens, autoroutes, voies ferrées… Je n’ai fait que trois heures de visites ! Le mieux c’est que vous regardiez mes photos ! Je n’ai pas grand-chose à dire de plus à part que j’ai mangé une pizza faite par des Asiatiques, que je me suis retrouvé trois fois au même endroit sans le vouloir et qu’il y a beaucoup de touristes français.

There was an error connecting to flickr. Please try again later.
1 Message:
cURL error 28: Operation timed out after 10002 milliseconds with 0 bytes received

Je pars de Venise à 17h et le ciel me tombe sur la tête ! depuis quelques jours je rêve d’une soupe de citrouille, je reprends donc la route à la recherche d’un supermarché et d’un endroit pour planter ma tente. HEY « Tony tu n’as pas un challenge à relever !? » Ah oui, ma recherche se transforme donc en un démarchage de tous les Italiens qui osent sortir dehors et je leur demande l’hospitalité. Après deux heures et une dizaine de refus, je désespère un peu. Avec un ami ingénieur de Nantes qui a une nouvelle mission de commerciale, on a parlé de cette énergie incalculable qu’il soit nécessaire pour décrocher un contact, un filon ou une maison… Mais le plus dure c’est que pour y arriver il faut garder le sourire ! J’arrive dans le petit bled d’Altino, grand sourire aux lèvres,  je sonne, on me répond de la fenêtre puis la dame descend, elle parle anglais ! On discute, elle réfléchit et elle m’accepte !! Youpi !! Voilà pourquoi, comme une commerciale il ne faut pas perdre espoir, car la chance tourne.

Challenge relevé !

Je vous présente Barbara et toute sa famille, ils m’ont dès le premier soir très bien accueilli et concocter de merveilleux plats italiens ! Pour voir leurs frimousses, c’est les photos ci-dessous.

Barbara est une personne extraordinaire ! Elle travaille en tant que serveuse dans un restaurant le weekend (environ 30h !) et le reste de la semaine elle s’occupe de ses enfants pendant que Paolo (son mari) est au travail.

« I feel my life with my five sense » Barbara

Bricoleuse, peintre, écrivaine, musicienne … Barbara est à l’écoute de ce qui bout en elle, bien sûr elle gère les impératifs de la vie quotidienne, mais elle le fait avec passion. Barbara et Paolo ont tout bricolé dans leur maison ; mobilier, petit-œuvre, décoration,  jardin…

J’ai aussi ressenti une grande écoute de la part de Barbara, elle a su comprendre mes motivations, ma façon de pensée et nous avons pu accorder nos violons sur beaucoup de sujets.

« Between life and dream there is our soul » Barbara

Ce que je retiens de Barbara et de nos discussions est cette phrase ! Je vous laisse méditer dessus !

Après trois jours dans ce cocon italien j’ai repris la route direction Trieste, dernière ville italienne avant la frontière slovène. J’ai mangé ma dernière pizza italienne, fait quelques photos de nuit et j’ai dormi chez Lucio l’ami d’une amie, merci à lui et ses colocs !

La Slovénie !!! Je pense avoir passé ma plus belle journée de vélo sur ses routes ! Route sinueuse, collines teintées de vert et d’orange, petites prairies, soleil orange ! À vous les photos ! Je n’y ai passé qu’une journée et j’ai dormi en tente en Croatie le soir même, deux frontières dans la journée EHEH !

OLALA il y a des côtes en Croatie ! J’ai commencé par la longé la côte et j’ai ensuite suivi l’Euro vélo 8 qui parcours une vallée parallèle à la côte.

Vers 17h je me retrouve dans un tout petit village à 300m d’altitude. Après deux refus, un monsieur m’invite à venir chez lui, il ne parle que croate… Et il parle, même beaucoup !! ^^ Je rentre chez lui, toute petite maison avec plein de bazars, un poêle à bois au milieu de la cuisine. Il me dit de m’asseoir et me donne du saucisson, du pain, du pâté, du lait et des clémentines. Pendant au moins 30 minutes il me « forçait » à manger et me parlait en croate, trop drôle ! Je lui demande si je peux rester dormir, « non », et il m’explique pourquoi en … croate !

imgp5316Je pars donc à la lampe frontale pour planter ma tente. Pour vous mettre en situation il doit faire dans les 7 degrés… Et hop je trouve mon petit coin de paradis et ce cher monsieur m’avait donné une brique de lait… Et bien riz au lait ! Je lance le réchaud au feu de bois pour une cuisson à feu doux pendant trentes minutes, ce fut un régal. AH quelle soirée ! Je n’ai pas de photo de ce croate, mais j’ai trouvé un arbre qui lui ressemble, lisez la description de la photo.

Le lendemain journée de grimpettes sous le soleil! Ah oui j’ai eu quelques expériences aussi ! Dans le même bled de cinq maisons et un cimetière, je me suis fait mordre par un chien de berger et d’ailleurs ce dernier s’est sauvé en voyant la scène… Rien de grave, je vais bien et je suis vaccinée ! Quelques mètres plus loin, deux dames viennent me parler, on essaye de parler en anglais. Elles me montrent une vidéo sur leur tablette… Ce sont des témoins de Jéhova ! Je n’en reviens toujours pas !

Et voilà on arrive à aujourd’hui sous la pluie ! À bientôt pour la suite des aventures ! Je vais direction Split et ensuite l’Ablanie.